mardi 9 mai 2017

Chronique - Mari et Femme (Z Shalev)




Résumé Naama et son mari Oudi ne sont ni heureux ni malheureux. Une vie de couple bien réglée, une fille de dix ans, des métiers satisfaisants, guide touristique dans le désert pour lui et assistante sociale pour elle. Une vie ordinaire, en apparence. Jusqu'à ce matin où Oudi ne parvient pas à se lever. Ses jambes ne lui obéissent plus, ses membres inférieurs sont paralysés. Lorsque le verdict des médecins tombe - le trouble est de nature psychosomatique -, la mécanique de leur existence s'est déjà déréglée de manière irréversible. Mari et femme semble s'attacher à un sujet classique, la lente décomposition d'un couple, mais grâce à l'écriture de Zeruya Shalev, qui épouse le flux et reflux de la pensée de sa narratrice, nous sommes entraînés dans un chaos émotionnel qui fait fi de l'ordre chronologique des événements et transforme la lecture en une course haletante.

Mon avis : j'ai choisi ce livre dans le cadre d'un challenge. J'ai eu un peu de mal à le lire car l'écriture est assez particulière. Tout est écrit à la suite, pas de distinction entre le récit, les dialogues . Un personnage parle, on enchaîne avec les paroles d'un autre. Il n'y a que le point pour nous faire comprendre que ce sont 2 phrases séparées. Une fois passée cette difficulté, on découvre Naama et sa petite famille (son mari et sa fille). Elle a une vie bien réglée jusqu'au jour où son mari se réveil paralysé. Malgré de nombreux examens médicaux tout semble normal, il semblerait que ce soit le stress ou les non dits qu'il a avec sa femme qui seraient à l'origine de ce soucis. 
On alterne entre moment de joie et de tritesse, flash back et moment présent. Et Naama s'enfonce de plus en plus dans une déchéance jusqu'à arriver au fond du fond. Comment va t elle gérer cela et s'en sortir ? 
Un livre que j'ai eu du mal à lire et qui restera mitigé dans pour le fond que pour la forme.

vendredi 17 février 2017



Résumé: Tout n'est qu'illusion, surtout quand un jeu de miroirs multiplie les indices et brouille les pistes. Pourtant les meurtres qui troublent la quiétude de Giverny, le village cher à Claude Monet, sont bien réels. Au coeur de l'intrigue, trois femmes : une fillette de onze ans douée pour la peinture, une institutrice redoutablement séduisante et une vieille femme aux yeux de hibou qui voit tout et sait tout. Et puis, bien sûr, une passion dévastatrice. Le tout sur fond de rumeur de toiles perdues ou volées, dont les fameux Nymphéas noirs. Perdues ou volées, telles les illusions quand passé et présent se confondent et que jeunesse et mort défient le temps.

Mon avis : un livre des plus surprenant notamment les dernières pages. Tout se remet en place et on ne se doute de rien. Très bien fait. Encore une bonne lecture de Michel Bussi. J'avoue que le côté peinture liée à Monet m'a un peu fait traîner cette lecture car pas mal de longueur par moment à ce sujet mais l'intrigue est bien là et on a hâte de découvrir la fin.
Des personnages attachants, troublants dont on ne comprend leur présence qu'en milieu voir fin de livre. Le personnage âgé est rigolo dans la façon de s'exprimer, on a l'impression qu'elle lit dans nos pensées et qu'elles les a couché sur le papier. Bref un très agréable moment.

dimanche 5 février 2017

Chronique : Les carnets de Cerise Tome 3 (J Chamblain et A Neyret)



Résumé Cerise est une petite fille âgée de onze ans, qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière, et a même déjà commence à écrire ses carnets ! Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement les adultes. Elle adore les observer pour tenter de deviner quels secrets ils dissimulent au fond d’eux…

Cette fois, elle s’intéresse à Sandra… Son atelier de reliure regorge d’ouvrages anciens. Mais il en est un qu’elle n’a jamais réparé. Pourquoi ? Savait-elle seulement qu’il était là ? Et quels sont ces cinq trésors lies à la vie de la jeune femme ?

Cerise, Line et Erica vont suivre ensemble ce jeu de piste, cette enquête à tiroirs, pour tenter de rendre à Sandra ce qu’elle a perdu, il y a tant d’années…

Mon avis : ce livre m'a été offert par mon fils pour mon anniversaire et j'ai été ravi de retrouver Cerise cette petite fille curieuse qui par des actions de la vie courantes fait éclore des mystères. Cette fois-ci on y découvre une jeune fille relieuse qui a un passé bouleversant. A la façon d'un journal intime Cerise nous dévoile cette histoire magnifique de Sandra qui a la suie d'un accident à des troubles de la mémoire. Son père a sa mort lui a laissé 5 paquets mystérieux pour lui permettre de découvrir la vérité sur son histoire.
J'aime beaucoup la façon de présenter cette histoire, Cerise a grandi depuis le premier tome, elle est au collège et se rend compte de l'importance de l'amitié et d'être bien entouré. 
Un vrai coup de cœur.

dimanche 8 janvier 2017

Chronique : Tintin au Tibet (Hergé)



Résumé En vacances à Vargèse, une station savoyarde imaginaire, avec le capitaine Haddock et le professeur Tournesol, Tintin apprend par le journal une catastrophe aérienne au Tibet. Le soir même au cours d'une partie d'échecs avec le capitaine, Tintin s'endort et fait un rêve où il voit son vieil ami Tchang, seul dans la neige, l'appelant au secours. Le lendemain, Tintin reçoit justement une lettre de Tchang, qui lui annonce sa prochaine visite. Il réalise que ce dernier était justement dans l'avion qui s'est écrasé en Himalaya.

Tintin repense alors à son rêve dans lequel il voit un message. Il met alors en doute la mort de son ami. et, voulant en avoir le cœur net, décide de se rendre au Népal.

Mon avis : je n'étais pas une grande fan de Tintin mais pour les besoins d'un challenge je me suis tournée en urgence vers cette lecture et j'avoue ne pas avoir été emballée par ce volume.
J'ai trouvé que l'histoire traîne en longueur et par contre d'un coup ça se termine. 
On y suit Tintin qui part à la recherche de son ami Tsang qui a eu un accident d'avion. Tintin a eu un rêve prémonitoire et il est persuadé que son ami est vivant alors que tous les passagers sont déclarés mort. Il a escaladé des montages, passer des jours et des jours dans les montagnes enneigés pour chercher son ami. 
Je trouve que le style est quelques fois peu agréable à lire pour notre époque, les dialogues sont longs et pour autant quelques fois les phrases ne sont pas complètes (juste verbe et complément). Bref je reste sur mon goût de ne pas apprécier les Tintin mais il faut de tout pour faire un monde et chacun ces goût, il existe des fans et je le respecte. 

jeudi 5 janvier 2017

Chronique - Asterix Légionnaire (Goscinny et Uderzo)



Résumé Obélix tombe amoureux d'une jeune villageoise, Falbala, dont le fiancé Tragicomix vient d’être enrôlé de force par les Romains et expédié en Afrique. Ravalant héroïquement sa déception amoureuse, le livreur de menhirs lui promet de sauver le jeune homme. Les deux inséparables compères, Astérix et Obélix, s’engagent donc à leur tour dans la légion afin de le retrouver.

Mon avis : j'ai beaucoup apprécié cette seconde lecture des aventures d'Astérix et Obélix.
Je trouve toujours cet humour avant-gardiste pour l'époque et toujours très actuel. On lit sans voir le temps passé.
Dans ce volume on y découvre un Obelix qui rencontre Falbala et en tombe amoureux, conduisant à des situations rigolotes. Cette dernière cependant est déjà fiancée. Son fiancé est malheureusement parti au sein de la légion et il a été envoyé en Afrique. Astérix et Obélix décide de ramener le malheureux et s'engage dans la légion des romains. Ils vont devoirs suivre l'entrainement des romains pour être engager dans la légion et pouvoir partir en Afrique. Cela donne lieu à de nombreuses scènes des plus drôles les unes que les autres.
Bref un vrai coup de coeur.

mardi 29 novembre 2016

Chronique - Asterix et Cléôpatre (Gosciny et Uderzo)



Résumé : Jules César nargue Cléopâtre : les Romains construisent des temples et des forums magnifiques alors que les Égyptiens ne construisent plus rien depuis les pyramides. Vexée, Cléopâtre charge son architecte Numérobis de bâtir un palais pour César en trois mois. Pour Numérobis, sa seule chance de venir au bout de cette tâche malgré l'obstruction des Romains est de demander l'aide de son vieil ami Panoramix. Le druide part donc pour l'Égypte lui prêter main-forte, accompagné d'Astérix et Obélix.

Mon avis : j’avais déjà vu le dessin animé issu de cette BD mais j’avoue n’avoir jamais pris le temps de lire le livre et je n’ai pas été déçu. Pour l’époque, rappelons que le livre a été écrit en 1965. J’ai beaucoup aimé l’humour des auteurs. Rien que sur la couverture, où l’on nous indique tout ce qui a été nécessaire pour concevoir ce livre (crayons, papiers … sans oublier les verres de bières).

Dans ce volume d’Astérix, on retrouve Jules César qui lance un défi à Cléopâtre : construire en 3 mois de temps un palais. Cléopâtre fait alors appel à un architecte mais ce dernier ne sachant comment respecter un délais si court fait appel aux gaulois. Bien entendu des obstacles interviendront rendant la tâche plus compliquée aux gaulois mais avec la potion magique et la malice d’Astérix, l’architecte devrait y arriver.

dimanche 30 octobre 2016

Chronique - L'employé modèle ( P Cleave)



Résumé Christchurch, Nouvelle-Zélande. Joe Middleton contrôle les moindres aspects de son existence. Célibataire, aux petits soins pour sa mère, il travaille comme homme de ménage au département de police. Ce qui lui permet d’être au fait des enquêtes criminelles de la ville. En particulier celle relative au Boucher de Christchurch, un sérial-killer sanguinaire accusé d’avoir tué ces dernières semaines sept femmes dans des conditions atroces. Même si les modes opératoires sont semblables, Joe sait qu’une de ces femmes n’a pas été tuée par le Boucher de Christchurch. Il en est même certain, pour la simple raison qu’il est le Boucher de Christchurch.
Contrarié par ce coup du sort, Joe décide de mener sa propre enquête, afin de punir lui-même le plagiaire. Et, pourquoi pas, de lui faire endosser la responsabilité des autres meurtres. Ayant accès à toutes les données de la police, il va d’abord se concentrer sur cette « septième victime » pour tenter de connaître le mobile du tueur. Il lui faudra ensuite savoir comment l’homme qu’il cherche a pu avoir connaissance de son mode opératoire dans les moindres détails, au point de leurrer les forces de l’ordre. Se mettre dans la peau du tueur, en quelque sorte : ça, il connaît!

Mon avis : livre que j'ai pris dans le cadre d'un challenge. J'avoue avoir beaucoup apprécié cette lecture même si elle était sanglante par moment. On y découvre Joe un homme en apparence simplet, homme de ménage dans un commissariat. Il mène une vie simple avec 2 poissons et tiens compagnie a sa mère une fois par semaine. Mais les apparences sont trompeuses, il y a bien plus que ça dans sa vie. Il est surtout le boucher de Christchurch, l'homme qui tue des femmes. Mais voila une femme a été tué et il n'en est pas responsable. Qui l'a fait à sa place ? 
Il va mener l'enquête et rien ne sera plus simple quand on a accès aux dossiers dans le commissariat. Mais qui est le plagiat ? 
L'histoire est intrigante et on dévore ce livre même si certains passages sont vraiment sanglants. 
Le dénouement est intéressant.
Hâte de lire la suite de cette histoire.